Accueil
Histoire
Photos
Situation
Activités
News
Visite


Dates importantes de l'histoire du prieuré de Laramière


Pendant la préhistoire
: édification de nombreux dolmens dans la région de Laramière
IVième siècle : création de l'ordre des chanoines
395 : Saint Augustin est nommé évêque d'Hippone (Bône en Algérie)
Xième siècle : implantation d'une commanderie
1059 : scission des chanoines en deux ordres : les séculiers et les réguliers

XIIième siècle : le chemin de Saint Jacques de Compostelle ne passe plus par Laramière mais par Rocamadour
1145 : fondation du prieuré par Bertrand de Grifeuilles
1155
: Bertrand de Grifeuilles confie le prieuré à l'ordre des chanoines réguliers de Saint Augustin
XIIIième siècle (milieu) : construction d'un nouveau monastère fortifié
1244 : passage de Louis IX (saint Louis) et de sa mère Blanche de Castille
1368 : les anglais sont chassés sur ordre du roi Charles V
1381-1385 : pillage par Ratier à la tête des routiers de Puylagarde

XVième : L'évêque Jean de Castelnau occupe le prieuré et y décède
1588-1589 : occupation par les calvinistes
1589 : délivrance par Antoine de Bournazel, sénéchal du Rouergue
15.01.1661 : les pères jésuites de Toulouse prennent possession du prieuré
1762 : bannissement des jésuites
1793 : à la révolution le prieuré est vendu comme bien national au citoyen Joseph Alexandre Bergeron
1846 : le prieuré est revendu en 4 lots
1840-1856 : prolongation du bâtiment sud par une succession de petits bâtiments
1928 : inscription à l'I.S.M.H. (inventaire supplémentaire des monuments historiques)
1960 : le prieuré déserté est envahi par la végétation
1974 : il devient la propriété de monsieur et madame Touvet qui le sortent de l'oubli et des ronces et commencent sa restauration.
2004 : les chemins de Saint Jacques de Compostelle repassent par Laramière

Depuis, des propriétaires successifs se sont passionnés pour ce site s'efforçant de le remettre en état pour lui redonner vie et développer des activités ouvertes sur l'extérieur.